DÉCLARATION RELATIVE À LA LOI SUR L'ESCLAVAGE MODERNE

Mis � jour: ven. 26 juin 2020

1. DÉCLARATION

P&O Ferries s'engage à exercer ses activités de manière équitable, honnête et transparente. Nous nous sommes engagés à appliquer une tolérance zéro à l'égard de toute forme d'esclavage, de traite des êtres humains ou de travail d’enfants, et à respecter les principes suivants dans le cadre de nos activités :


  • Adhérer aux principes du Pacte international des Nations unies, de la Déclaration des droits de l'homme des Nations unies et de la « Déclaration relative aux principes et droits fondamentaux au travail » de l'Organisation internationale du travail de 1998, conformément à la législation et aux pratiques nationales ;
  • Ne pas recourir au travail des enfants de moins de 15 ans, même lorsque la législation ou la réglementation nationale peut autoriser l'emploi ou le travail de personnes de moins de 15 ans, en reconnaissant que l'emploi de jeunes enfants peut empêcher les mineurs de bénéficier d'une scolarité ou d'une formation et être préjudiciable à leur santé ou à leur développement ;
  • Ne jamais recourir au travail forcé ou obligatoire ;
  • Respecter les lois et règlements nationaux applicables en matière de temps de travail, de salaire minimum et d'avantages sociaux. Nous nous sommes également engagés à faire en sorte que nos fournisseurs, agents, consultants et contractuels aient ou adoptent une approche similaire tout au long de notre chaîne d'approvisionnement. Tous nos fournisseurs et contractuels sont tenus de souscrire et d'adhérer à notre code de conduite des fournisseurs, qui comprend les principes ci-dessus. Tous les contrats à conclure avec les fournisseurs et contractuels comporteront également des dispositions exigeant des deux parties qu'elles respectent toutes les lois sur le travail forcé et qu'elles veillent à ce que ni la traite d'êtres humains, ni l'esclavage, ni le travail forcé n'aient cours, que ce soit dans leur entreprise ou dans l'une de leurs chaînes d'approvisionnement, ce qui constituerait une violation de ces lois. La société se réserve le droit de mettre fin à ces contrats en cas de violation de cet engagement.